Accueil Biographie de
Serge Etiévant
Œuvres Témoignages


Biographie


Serge Etiévant

1921-1969



pas d'image
l'artiste en famille

Né à Lons–le–Saunier‚ Serge Etiévant a consacré tous ses loisirs à la peinture. Elève au lycée Rouget de Lisle au début de la guerre‚ il échappe au STO en sautant du train qui l'emmenait en Allemagne‚ se cache quelques temps dans le grenier de la maison familiale à Nevy sur Seille‚ puis rejoint le maquis. Fait prisonnier‚ il est détenu à la prison de Lons le Saunier‚ puis libéré alors qu'il devait être exécuté. Il épouse Françoise Monneret le 12 Février 1947 et s'installe dans un petit appartement de la rue des Roses à Dijon où il travaille comme inspecteur de la Police Judiciaire.





pas d'image
Tourbière au Maclus




Autodidacte‚ ses premières aquarelles sont datées de 1948 et représentent des paysages de Nevy sur Seille. En 1955‚ il obtient les félicitations pour une neige à Fontaine les Dijon au concours international de la police à Paris.





pas d'image
Reflets sur la Seille
pas d'image
Neige à Fontaine

Il côtoie de 1956 à 1962 de nombreux artistes en organisant chaque année le salon des Amis des Arts‚ sous la présidence de Gaston Gérard et en compagnie de Lucien Martinet. Serge Etiévant a peint successivement son Jura d'origine‚ puis la Bourgogne qui l'avait adopté et la Corse où il aimait passer ses vacances.





pas d'image
Présentation Gaston Gérard
pas d'image
Neige dans la tourbière




Il développe une technique originale‚ insolite et difficile sur papier crépon qui donne à ses derniers tableaux une puissance‚ une largeur de vue et de conception que n'a généralement pas l'aquarelle.





pas d'image
Falaises à Bonifaccio
pas d'image
Cascade du Hérisson




Il participe régulièrement au salon des Amis des Arts et organise sa première exposition à Flavignerot‚ deux années avant sa disparition. La ville de Dijon possède une de ses œuvres.



pas d'image
L'exposition à Flavignerot


En 1969 et 1995‚ deux expositions rétrospectives lui sont consacrées au Grenier de la ville de Talant‚ et ses œuvres sont exposées par l'association des Amis du peintre Jean Renaut en 2001 (Oratoire de Beaune)‚ 2005 et 2009 (Hôtel de Voguë à Dijon) et en 2008 à La Grange de Talant.





Technique





Serge Etiévant a d'abord travaillé sur site sur un carnet de dessin ou un chevalet. Passionné de photographie‚ il préfère bientôt peindre dans son bureau–atelier d'après des photos. Cette habitude lui permettra de travailler sur papier crépon posé à l'horizontale‚ ce qui aurait été très difficile en plein air avec un chevalet.
Ses aquarelles sont d'abord esquissées au fusain‚ puis à l'encre de chine avec un bambou fendu en forme de plume … Il utilisait également des bambous en guise de pinceaux pour la couleur.
Peintre que l'on peut qualifier de paysagiste‚ Serge Etiévant s'est rapproché du non–figuratif dans ses dernières œuvres en s'inpirant de motifs biologiques (lichens) ou minéraux (rochers).





pas d'image
A Bonifaccio
pas d'image
Serge en train de peindre




Ses amis peintres





Serge Etiévant était très proche de Denise Richier‚ Lucien Martinet‚ Jean Renaut‚ André Patte‚ Auguste Drouot‚ mais aussi des jurassiens Jacques Petit et de Dominique Mayet auxquels il aimait rendre visite dans leur atelier de Champier. De par son implication dans l'organisation des expositions annuelles de l'association des Amis des Arts‚ il eut la chance de fréquenter des artistes de renommée comme Carzou‚ Bichet‚ Bardone‚ Patte‚ Le Colas‚ Rigger et aussi des sculpteurs comme Yencesse.





pas d'image
Avec Jacques Petit




Haut de page